Tirer le meilleur parti des interactions difficiles

Les conflits sont inévitables dans tout environnement de travail, mais les dirigeants compétents savent comment les gérer efficacement. Grâce à l'empathie et à la compréhension mutuelle, les interactions difficiles sur le lieu de travail peuvent devenir des sources précieuses d’engagement.

News Featured Image

Le conflit est un élément naturel de l'interaction sur le lieu de travail. Que vous fassiez partie d'une équipe, que vous gériez un groupe de subordonnés ou que vous travailliez simplement avec quelqu'un d'autre pour atteindre un objectif commun, le conflit peut survenir pour un certain nombre de raisons. Il est toutefois important de reconnaître les deux côtés du conflit : s'il peut entraîner des pertes de productivité, un ressentiment persistant ou une rupture des relations professionnelles, il peut également déboucher sur des moyens créatifs de relever les défis qui ne peuvent être trouvés que dans le cadre d'une collaboration. Le désaccord et la concurrence bon enfant peuvent aider toutes les parties concernées à surmonter les obstacles, et les dirigeants avertis savent faire la différence entre un discours productif et une dispute destructrice. En identifiant les causes des conflits et les moyens de les désamorcer, les employeurs renforcent la capacité des membres de leur équipe à communiquer les uns avec les autres et obtiennent des informations détaillées sur les points de vue uniques de chacun de leurs employés.

Lors d'un récent événement de l'EMC consacré aux interactions avec les personnes difficiles, Donna Marshall, auteur et défenseur de la santé mentale, a parlé de la valeur de la patience et de la flexibilité dans la communication sur le lieu de travail. Les dirigeants doivent reconnaître que, bien qu'ils détiennent l'autorité sur leurs subordonnés, ils ne peuvent pas contrôler la façon dont les individus travaillent et pensent, et doivent apprendre quand faire des compromis et quand rester fermes. En raison de leurs antécédents uniques, tant professionnels que personnels, les gens sont intrinsèquement résistants et réagissent souvent mal aux directives avec lesquelles ils ne sont pas d'accord. Cet aspect de la personnalité d'une personne ne signifie pas nécessairement qu'elle est désagréable, mais peut indiquer la nécessité d'une plus grande prise de conscience du contexte et d'une meilleure communication de la part des dirigeants. La confiance et l'autonomie des employés sont depuis longtemps considérées par les professionnels de l'industrie manufacturière comme bénéfiques pour la productivité d'une organisation, et le fait de donner aux travailleurs l'autorité nécessaire pour prendre des décisions peut contribuer à atténuer les sentiments de rancune à l'égard de la direction. Bien entendu, toutes les situations ne peuvent pas être gérées sans leadership. Dans ce cas, il est essentiel d'avoir des discussions appropriées et approfondies avec les parties qui ne coopèrent pas, afin de leur faire prendre conscience des raisons pour lesquelles le contrôle est appliqué.

Les conflits découlent souvent de situations stressantes et les employés qui assument de grandes responsabilités ont tendance à développer des sentiments de colère, d'anxiété et/ou de ressentiment à l'égard des autres. À son tour, le refus de collaborer entraîne généralement des ambiguïtés et des erreurs de communication, qui sont extrêmement préjudiciables à des flux de travail par ailleurs productifs. En tant que dirigeant, de la même manière que vous déléguez des tâches aux membres de votre équipe, vous devez également rester attentif à la quantité de travail que chaque employé doit accomplir de son côté. Appliquez constamment votre sens de l'empathie lorsque vous déterminez les charges de travail individuelles et gardez à l'esprit les facteurs internes et externes qui pèsent sur les épaules de chacun de vos employés. Les dirigeants respectés sont désireux de soutenir leur personnel de toutes les manières possibles et prennent des décisions avisées et informées afin de responsabiliser chaque individu, et non de le surcharger. En posant des questions et en communiquant fréquemment avec le groupe dont vous êtes responsable, vous aurez une meilleure compréhension des pensées, des motivations et des actions de vos subordonnés, ce qui renforcera leur connaissance et leur respect de vos méthodes de gestion.

L'un des éléments les plus importants du leadership dans le monde du travail moderne est la capacité à gérer les conflits grâce à la patience, à l'empathie et à la volonté de collaborer. Faire des compromis lorsque c'est possible et prendre l'autorité lorsque c'est nécessaire sont des facettes intégrales du management dans n'importe quel service, et contribuent à maintenir la productivité, la responsabilité et l'engagement des employés.

Pour en savoir plus sur les programmes offerts en français, veuillez nous contacter.

Your email has been sent!

Your email has successfully been sent, we will get back to you as soon as possible!

Sign up for our newsletter
© EMC Canada 2024
Expertly made by BlackBean