Construire une culture de la sécurité alimentaire dans la fabrication des a

L'adhésion des employés au protocole de sécurité alimentaire est essentielle au succès de la fabrication de produits alimentaires et de boissons. Examinons plusieurs méthodes permettant d'améliorer la façon dont nos travailleurs comprennent et respectent les directives en matière de sécurité alimentaire.

L'article suivant est basé sur l'événement récent de l'EMC "Food Safety Culture and the Transitional Workforce" (La culture de la sécurité alimentaire et la main-d'œuvre en transition). Au cours de cette session, Joyce Hughes, coach certifiée et leader reconnu du secteur, a présenté diverses stratégies de gestion visant à renforcer l'engagement des employés et à développer l'adhésion aux directives en matière de sécurité alimentaire. Chaque méthode d'engagement et d'éducation présentée par Joyce lors de cet événement est présentée ici.

En raison de la pénurie de main-d'œuvre dans l'ensemble du secteur et des effets persistants de la pandémie de COVID-19, l'industrie canadienne de la fabrication d'aliments et de boissons fait plus que jamais appel à des travailleurs temporaires. Si le recours à une main-d'œuvre à court terme peut certainement prévenir les pertes de productivité, les employeurs doivent être conscients de l'effet de l'emploi temporaire sur la sécurité alimentaire. Les travailleurs du secteur de la fabrication d'aliments et de boissons ont un ensemble unique de responsabilités qu'ils doivent assumer sans erreur afin d'éviter la contamination de leur produit et, si les directives établies en matière de sécurité alimentaire ne sont pas respectées, les retombées peuvent être catastrophiques. Il est important que les fabricants d'aliments et de boissons créent et maintiennent des protocoles de sécurité alimentaire efficaces dans l'ensemble de leurs installations, et qu'ils veillent à ce que ces règles soient respectées quel que soit le statut d'emploi des travailleurs. L'instauration d'une culture de la sécurité alimentaire ne doit cependant pas être un processus aride et fastidieux. Pour obtenir un engagement maximal de la part des employés, les dirigeants doivent comprendre les besoins de leur personnel et s'efforcer d'y répondre d'une manière intéressante et engageante.

La communication est essentielle à l'établissement d'une culture interne. C'est pourquoi les employeurs doivent avoir une connaissance approfondie et actualisée des caractéristiques démographiques de leur personnel afin d'utiliser correctement les messages informatifs. Déterminez les compétences en communication de vos employés : Vos employés comprennent-ils la langue anglaise ? Préfèrent-ils les instructions verbales ou écrites ? Quel type de formulation et de choix de mots leur convient le mieux ? L'importance de la main-d'œuvre temporaire utilisée par les fabricants d'aliments et de boissons nécessitera probablement la création de matériel didactique dans plus d'une langue. Les messages bilingues ne sont pas la seule forme efficace de communication inclusive : grâce à des supports pédagogiques visuels (photographies, vidéos ou illustrations), les travailleurs de tous horizons peuvent comprendre les pratiques en matière de sécurité alimentaire et d'autres informations importantes. L'utilisation d'instructions illustrées permet également de démontrer en détail des processus compliqués, ce qui réduit encore le risque de mauvaise communication et prévient les erreurs sur le lieu de travail. Pour améliorer les messages visuels, il convient d'envisager la mise en œuvre de technologies numériques via les tablettes de l'entreprise ou les téléphones portables des employés, et d'élaborer un contenu pédagogique facilement accessible à tout moment.

L'interaction est un élément essentiel de la rétention des informations, et les employés qui participent activement à une culture de la sécurité alimentaire comprendront probablement beaucoup mieux les directives que ceux qui les suivent passivement. Comme pour toute forme de comportement positif sur le lieu de travail, le respect des règles de sécurité alimentaire doit être encouragé par des systèmes qui valident et reconnaissent les efforts des employés. Par exemple, de nombreux fabricants de produits alimentaires et de boissons organisent régulièrement des réunions publiques au cours desquelles les travailleurs, quel que soit leur statut, ont la possibilité d'exprimer leurs opinions dans un cadre public, ce qui permet aux intérêts de la majorité d'être immédiatement pris en compte et présentés à la direction. D'autres entreprises organisent des concours, des jeux-concours et des cadeaux pour promouvoir et récompenser la connaissance des pratiques de sécurité alimentaire, renforçant ainsi l'engagement des employés grâce à l'attrait d'une compensation tangible. En plus de renforcer les connaissances des employés en matière de sécurité alimentaire, la participation à des événements sur le lieu de travail peut renforcer les liens entre les travailleurs de tous types et contribuer à accroître la loyauté envers l'entreprise - en suscitant éventuellement l'intérêt des travailleurs temporaires pour un engagement à temps plein.

À une époque où la chaîne d'approvisionnement canadienne est soumise à une charge incroyable, il est essentiel de veiller à ce que les employés respectent les normes de sécurité alimentaire pour maintenir la productivité, l'efficacité et la rentabilité. En instaurant une culture d'entreprise ludique, active et engageante, les fabricants d'aliments et de boissons peuvent avoir confiance dans les connaissances et la discipline de leurs employés, et récolter les nombreux avantages d'une organisation conforme et performante.

Pour en savoir plus sur les programmes offerts en français, veuillez nous contacter.

Your email has been sent!

Your email has successfully been sent, we will get back to you as soon as possible!

Sign up for our newsletter
© EMC Canada 2024
Expertly made by BlackBean